Les documents du Pays d'Auray

vignette
picto
Maison, 2 rue de l'Yser (Etel)
Actuellement deux corps de logis juxtaposés paralèllement à la voie.Maison mitoyenne dont la façade principale est alignée. Elévation de type ternaire, avec porte secondaire latérale : passage indépendant probable vers le second corps de logis.Les fenêtres d'étage à linteaux cintrés appareillés témoignent d'une réhabilitation du logis dans les années 1920.Ancienne ferme du lieu-dit le Champ d'Etel. Reconstruite vers 1850, elle figure avec son fournil sur les plans cadastraux de 1811 et 1850.Remaniée et augmentée dans les années 1920.
Auteur(s) du descriptif : Herbaut Claudie ; Toscer Catherine

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Départ d'Eric Tabarly pour les Etats Unis
A bord de son bateau, le Pen Duick II, Eric Tabarly a quitté hier La Trinité sur Mer en direction des États Unis. Cette traversée de 45 jours en solitaire a réclamé de nombreux préparatifs.

Par : INA

vignette
picto
Festival de l'huître à la Trinité sur Mer
L'association l'Astroballe organise pour la première fois le festival de l'huître. Ce festival est la rencontre de l'ostréiculture et des arts. Les ostréiculteurs sont très heureux de cette manifestation de promotion de l'huître.

Par : INA

vignette
picto
Une gardienne de phare
En 1925, Melle Le Bail succède à sa soeur et devient la gardienne du phare du Créac'h dans le Morbihan. Depuis 38 ans, elle consacre sa vie à son phare. Outre son activité de gardienne, elle est conseillère municipale à Saint Philibert et ostréicultrice.

Par : INA

vignette
picto
Femmes se rendant au pardon, collectage de la miss
Femmes se rendant au pardon, Pluneret, Sainte-Anne-d'Auray, le 26 juillet 1939

Par : Mission Basse-Bretagne 193

vignette
picto
Coiffe de deuil, collectage de la mission Basse-Br
Coiffe de deuil (de Pont-Aven ?), Pluneret, Sainte-Anne-d'Auray, le 26 juillet 1939

Par : Mission Basse-Bretagne 193

vignette
picto
Alignements

Par : Archives départementales d

vignette
picto
Dolmen de Kermario

Par : Archives départementales d

vignette
picto
Grand menhir brisé

Par : Archives départementales d

vignette
picto
Dolmen

Par : Archives départementales d

vignette
picto
Château de Kerambourg (Landaul)
Cour enclose avec portail d'entrée avec tour de défense à l'est. Bâtiment au nord en moellon couvert en ardoise, dont la partie est en rez-de-chaussée est occupée par une grange tandis que la partie ouest à usage de logement possède un étage desservi par un escalier en vis en bois. Bâtiment sud en moellon comprenant un logis à l'ouest suivi d'une chapelle à l'est. 1 étage carré, escalier à retours en bois. Corps d'escalier en saillie et ancienne tour d'escalier greffés sur le logis au sud. L'ouest de la cour était fermé par deux corps de logis dont seul subsiste celui du sud, à usage de dépendance à étage ou à double grenier.La seigneurie est mentionnée vers 1300 appartenant à Henry de Kerambourg, cité par Dom Morice. On ne sait comment elle provient ensuite à la famille de Laval qui en 1392, l'aurait vendue à la puissante famille de Ker ou Kaer, signalée dans la réformation de 1427. Cette seigneurie appartenait à la famille de Malestroit depuis le mariage de Marie de Ker avec Jean de Malestroit vers 1350. C'est à cette famille de Malestroit de Ker qui conserve Kerambourg jusqu'au milieu du 17e siècle qu'il faut attribuer la majorité des campagnes de travaux effectuées à Kerambourg. En 1552, Kerambourg devient une vicomté tandis que Ker est élevé au rang de baronnie. A la fin du 16e siècle, les guerres de la Ligue qui sont l'occasion de nombreux troubles dans la région, voient l'occupation et la dévastation du manoir par les ligueurs tandis que René de Malestroit, possesseur du lieu resté fidèle au roi, s'enfuit dans la presqu'île de Rhuys où il meurt vers 1600. Sans postérité, la seigneurie échoit à son neveu, puis la seigneurie est vendue en 1644 à Jean de Robien. On peut attribuer à cette famille la reprise du logis sud. La seigneurie devient propriété de Christophe-Paul de Robien en 1728 par mariage avec sa cousine : bien que ne résidant pas de manière permanente à Kerambourg (il habite le Plessis Ker à Crach), il est sans doute à l'origine du remaniement complet du grand logis dont les ouvertures sur la cour remontent au milieu du 18e siècle, ainsi que de la construction de la chapelle à l'extrémité est : les armes en alliance buchées au-dessus de la porte sont malheureusement illisibles.L'achat du manoir au milieu du 19e siècle par la famille Parmentier entraina de nombreuses modifications intérieures du logis dans la 2e moitié du 19e siècle.La partie la plus ancienne semble les communs au nord occupé en majorité par une grange, et qui remontent au 15e siècle.Le logis sud est construit au 15e siècle dans sa partie la plus ancienne, à l'ouest et complété vers l'est par la chapelle au et au sud aux 17e et 18e siècles, puis remanié au 19e siècle. Le logis ouest qui est construit peu avant 1500 d'après les aveux de cette date, est en ruines en 1840 (plan cadastral), puis reconstruit au milieu du 19e siècle : il était réputé être le logis principal ruiné durant les Guerres de la Ligue, peut-être représenté sur unegravure de Ch.-.P de Robien..Au sud du château, le colombier en ruines a été édifié au 15e siècle.
Auteur(s) du descriptif : Toscer Catherine

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
E Sant-Brieg e hes ur plac'h ievank

Par : Dastum

vignette
picto
L'île de Houat
L'île morbihannaise de Houat, isolée du continent de 20 kilomètres, est en marge de la modernisation. Privés d'eau potable et d'électricité, les Houatais qui sont traditionnellement pêcheurs mènent une vie rude et pauvre, avec peu de distractions.

Par : INA

vignette
picto
Bulletin paroissial de Quiberon - janvier 1916
janvier 1916. 20ème siècle

Par : Gallica

vignette
picto
Bulletin paroissial de Quiberon - février 1918
février 1918. 20ème siècle

Par : Gallica

vignette
picto
Bulletin paroissial de Quiberon - paroisse Saint-
août 1919. 20ème siècle

Par : Gallica

vignette
picto
Louison Bobet, entrepreneur
L'ancien cycliste Louison Bobet a troqué son maillot de sportif pour la casquette de chef d'entreprise. Il évoque sa reconversion et son besoin d'entreprendre. A Quiberon, il a ainsi ouvert un centre de thalassothérapie.

Par : INA

vignette
picto
Ensemble de cinq stalles
Ensemble de cinq stalles à assemblage à coupe carrée, accoudoirs sculptés, dossiers et rambardes à 1 panneau à table saillante à plate-bande.Stalles datent du 18e siècle, provenant de l'ancienne église.
Auteur(s) du descriptif : Tanguy Judith ; Toscer Catherine

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
An dro

Par : Dastum

vignette
picto
Fest Kerhuiton

Par : Dastum

vignette
picto
Gavotte pourlet

Par : Dastum

vignette
picto
Glacière municipale (Etel)
Edifice construit en alignement d'anciens quais, ce qui explique son implantation en retrait et désaxée par rapport aux quais actuels.Fabriquée à l'étage la glace est pillée puis stockée dans des chambres réfrigérées au rez-de-chaussée.Construit en béton armé et parpaings de ciment, c'est un édifice de plan quadrangulaire divisé en deux vaisseaux parallèles, chacun couvert d'une voûte en berceau en voile de béton.Edifice désaffecté depuis les années 1990.Une première glacière est construite en 1937. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, face au développement constant de la flottille des chalutiers motorisés, la production de glace est insuffisante.Une nouvelle usine à glace est bâtie en 1946, qui produira soixante tonnes de glace par jour, puis cent tonnes journalières à certaines périodes.Le déclin de la grande pêche à Etel et le développement de frigorifiques à bord des chalutiers modernes, ont rendu cet équipement obsolète dans les dernières décennies du 20e siècle.
Auteur(s) du descriptif : Herbaut Claudie ; Toscer Catherine

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
École primaire, bourg (Erdeven)
Ecole comprenant à l'origine un bâtiment à deux salles de classe et un logement séparé. L'ensemble est réuni par une construction à deux travées vers 1930, puis augmenté d'une autre salle de classe ou cantine (?) en alignement vers 1960.Le logement est de type ternaire avec porte centrée. La façade enduite ouvre sur un jardin au sud séparé de la cour par un muret.La salle de classe est à deux portes et trois hautes fenêtres sous comble, la cour est au sud.Ecole privée primaire comprenant un logis réservé aux soeurs et localement appelé le "couvent", et un bâtiment de salles de classes construits vers 1910. Augmenté en deux fois, vers 1930 puis vers 1960 (?).La partie la plus récente à l'ouest et au bout de l'alignement, est transformée en maison d'habitation.
Auteur(s) du descriptif : Herbaut Claudie ; Toscer Catherine

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Presqu'ile de Quiberon : L'endroit le plus etroit

Par : Dastum

vignette
picto
Ur vaouez vihan

Par : Dastum

vignette
picto
Articles de piete, Ste Anne d'Auray (Morbihan)

Par : Dastum

vignette
picto
Ste Anne : Mendiants pres de la fontaine

Par : Dastum

Afficher le widget sur mon site Voir tous les documents
X

Afficher le widget sur mon site

Vous pouvez afficher le ce widget sur votre site en insérant le code suivant :

<iframe src="http://www.breizhapp.net/widgetbretania/index.php?set=wgt_pays_auray"></iframe>

Vous pouvez également voir la liste de tous les widgets à l'adresse suivante Liste des widgets