Patrimoine de Lanester

vignette
picto
Environs de LORIENT.
Carte Photographique. Phototypie

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Pont du bonhomme
Carte Photographique. Bromure

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Exposition Lanester, la vie quotidienne sous l'occ
Carte Illustrée. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Inauguration du Monument aux Morts
Carte avec encadrement. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
GOLDEN CIRCUS
Carte Photographique. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Costumes de Lorient
Carte avec encadrement. Phototypie

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Henriette Le Calvar prépare sa soupe à Lanester
Carte avec encadrement. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Daniel DRUET sculpte le monument aux morts de LANE
Carte Photographique. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Rue Jean Jaurès
Carte avec encadrement. Héliogravure

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Réalisation du Monument aux Morts
Carte avec encadrement. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
LOEIZ HERRIEU
Carte Illustrée

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Rue Capitaine de Mauduit
Reproduction. Phototypie

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Inauguration du Monument aux Morts
Carte avec encadrement. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Rue Jean Jaurès
Carte avec encadrement. Héliogravure

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Lanester
Reproduction. Photo

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
GOLDEN CIRCUS
Carte Photographique. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Rémy Le Bouter, apiculteur à Lanester (56)
Carte avec encadrement. Offset

Par : Cartolis

Lieu : Lanester

vignette
picto
Les loisirs des jeunes à Lanester
Les jeunes de la banlieue industrielle de Lanester ont créé un lieu de rencontre, le Club des jeunes. Durant leur temps libre, ils s'y retrouvent et participent à des ateliers de théâtre, de cinéma, à des groupes de musique.

Par : INA

Lieu : Lanester

vignette
picto
Moulin à marée du Plessis, puis minoterie, 8 rue
Le cadastre de 1818 nous informe que le moulin se situait au milieu de la digue, comme la minoterie qui lui a succédé. Sur le dessin de 1830 on remarque une bâtisse qui semble être située juste derrière. Il s'agit probablement de la maison du meunier, d'autant plus que le moulin n'a pas de cheminée, mais son implantation est assez inhabituelle, celle-ci se trouvant généralement à côté dans le prolongement du moulin ou carrément à l'écart.Le dessin de 1830 nous informe que le moulin originel possédait deux roues extérieures verticales. Organisé selon un plan rectangulaire se rapprochant du carré, il ne semble pas avoir d'éperon pour empêcher l'enfoncement dans la vase mais présente seulement un fruit sur son mur aval. Le moulin est surmonté d'un toit à croupe en ardoise et comporte une lucarne, ce qui rappelle effectivement les vieux moulins d'abbaye comme le Moulin de Mol Kerjan à Trébabu, le Moulin du Lindin, le Moulin de Pen Castel. Sa façade aval et sa façade ouest comptent chacune un petit fenestron. Les anciennes photographies de la minoterie du Plessis permettent d'observer que la façade aval s'organisait symétriquement autour d'une partie centrale surmontée d'un fronton. Cette partie comptait trois travées et les parties sur les côtés en comptaient quatre. Avant de s'équiper d'un moteur la minoterie comptait deux roues latérales à large aubage.Aujourd'hui le soubassement du moulin en pierre de taille est encore présent. On distingue la section de la partie centrale, légèrement avancée, et les coursiers des roues se devinent encore : le coursier Ouest est muré tandis que le coursier Est est encore libre. Aujourd'hui la minoterie du Plessis a complètement disparu et un bâtiment de logements collectifs à été construit sur son emplacement. Seul son soubassement et des traces de remaniements dans la digue témoignent de son passé marémoteur. Avant d'être la minoterie dont il reste quelques images, il existait à cet emplacement un moulin de type artisanal. On lui prête des origines remontant au XIVe siècle, mais pour cette étude, la plus ancienne trace avérée date de 1782 et se trouve dans un aveu au Roi déposé par maître Joseph Le Fur, procureur du Seigneur de Kervilio du moulin à mer du Plessis Riou. Cet aveu a notamment été relevé dans l'inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790 par l'archiviste M. Rosenzweig. Le moulin du Plessis dans sa dimension « artisanale» est visible sur la carte de Cassini réalisé entre 1750 et 1815 et un dessin aquarellé conservé aux archives du service de la défense de Lorient daté de 1830 permet de se figurer comment était le bâtiment.En 1912, un rapport des Ponts et Chaussées concernant les travaux à effectuer sur la digue, rapporte que le moulin appartient à M. Dupuis qui l'a acquis de M. Guilloteaux et qui était antérieurement la propriété « d'un sieur Jehanno » en 1829. Il est également écrit que « Les ouvrages d'art actuels de la digue, vannage, moteur, vannage des eaux d'entrée dans l'étang ont été construits en 1854 et 1867 lorsqu'on a remplacé les roues de l'ancien moulin par des turbines » (AD Morbihan. 4S 769). En 1933 la minoterie du Plessis est détruite partiellement par un incendie. Sa reconstruction est l'occasion de l'équiper d'un moteur électrique. Le bâtiment sera à nouveau endommagé durant la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1960 le bâtiment sera reconstruit pour créer une usine de confection puis à nouveau remanié pour accueillir des logements en 1968.
Auteur(s) du descriptif : Nadolski Claire

Par : L'inventaire du patrimoine

Lieu : Lanester

vignette
picto
Complexe sportif de Locunel, rue de Locunel (Lane
Courts 1 et 2 : structure en charpente bois à treillis, avec bardage acier. Toiture bac acier Nervesco 1000 T laqué.Court 4 (SHON 648 m2) : couverture toile.Court 3 : mur parpaings enduit et peint surmonté d'un bardage métallique formant un damier coloré. Toiture bac métallique et bandes translucides.Outre des terrains de football et de rugby, le complexe sportif de Locunel comporte plusieurs salles couvertes dédiées au tennis, construites en trois temps entre 1984 et 2008. La première est l’œuvre de l'architecte nantais S. Libeau et de l'entreprise Étienne Martin de Sautron, spécialisée dans ce type d'ouvrages. Le permis de construire est délivré le 6 octobre 1981, le chantier s'ouvre le 18 avril 1983 et s'achève le 19 septembre 1984. Deux courts supplémentaires attenants sont construits dix ans plus tard par L. Thomas (PC 10 juin 1994, DOC 18 octobre 1994, DAT 9 janvier 1995). Enfin, en 2010, l'atelier Amoros d'architecture est chargé de couvrir le court n° 3. Ce dernier équipement est inauguré le 9 octobre 2010.
Auteur(s) du descriptif : Bonnet Philippe

Par : L'inventaire du patrimoine

Lieu : Lanester

vignette
picto
Complexe sportif Jean Zay, rue Pierre de Coubertin
Construit à proximité du lycée polyvalent Jean Macé, le complexe sportif Jean Zay s'est constitué en une trentaine d'années, entre 1969 et 2003. L'équipement le plus ancien est le gymnase Léo Lagrange, édifié en 1969 sur les plans de Yves Guillou. Le deuxième élément est la salle de gymnastique Pierre de Coubertin, conçue en 1978 par l'architecte nantais Maurice-Louis Thomas et inaugurée le 8 novembre 1980. La salle Jean Zay proprement dite a été construite en 1997 sur les plans d'Alain Le Masson & Christophe Le Moing : permis de construire délivré le 26 octobre 1995, ouverture du chantier le 2 mai 1996, inauguration le 13 juin 1997. Enfin, la salle P. de Coubertin a été agrandie d'une salle de gymnastique rythmique et sportive, réalisée par Jacques Arnoux (Déesse 23) et inaugurée le 11 juin 2003.
Auteur(s) du descriptif : Bonnet Philippe

Par : L'inventaire du patrimoine

Lieu : Lanester

Afficher le widget sur mon site Voir tous les documents
X

Afficher le widget sur mon site

Vous pouvez afficher le ce widget sur votre site en insérant le code suivant :

<iframe src="http://www.breizhapp.net/widgetbretania/index.php?set=wgt_lanester"></iframe>

Vous pouvez également voir la liste de tous les widgets à l'adresse suivante Liste des widgets