Les documents de l'ARSSAT

vignette
picto
Les chemins de Croix de Xavier de Langlais
Xavier de Langlais (1906-1975) est un grand artiste breton protéiforme, membre des Seiz Breur et de l'Atelier Breton d'Art Chrétien. Sa foi intense apparaît dans ses neuf chemins de Croix tous peints en Bretagne. Les rapprocher permet d'étudier la genèse de son travail, son originalité et son évolution picturale. L'expressivité magistrale de celui de la chapelle Saint-Joseph à Lannion s'épanouit particulièrement dans un contexte architectural remarquable.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Le manoir de Langonaval à Lannion
Le manoir de Langonaval est un manoir rural construit vers le milieu du XVe siècle. Le nom qu’on lui donne est issu d’un transport toponymique d’un autre Langonaval situé en Plouigneau. Le manoir d’origine fut modifié (raccourcissement au nord, allongement au sud). La facture du pignon montre qu’il y eut changement de la fonction résidentielle du bâtiment vers un but commercial car le quartier de Kerampont est devenu fort passant. La famille Guégot y pratiquait le commerce du vin.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Voie ancienne de Perros-Guirec à Louargat
Il s’agit d’une partie de la liaison effectuée par les Romains, entre le port de Perros et la ville de Carhaix-Vorgium, vers la fin du premier siècle de notre ère. Il s’agit d’une partie de la liaison effectuée par les Romains, entre le port de Perros et la ville de Carhaix-Vorgium, vers la fin du premier siècle de notre ère.Elle rejoint la voie plus ancienne de Plougrescant à Carhaix au lieu-dit Pen ar Stang en Louargat, après une trentaine de kilomètres de parcours.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
La tuile anglaise en Trégor (version en couleurs)
Au XIXème siècle les habitations du Trégor étaient en général couvertes de chaume. Les plus riches se permettaient l'ardoise. Finalement c'est le cabotage vers la Grande-Bretagne pour apporter poteaux de mine et pommes de terre qui va en contrepartie importer la tuile anglaise au retour sous ballast, joignant l'utile à la rentabilité. Ainsi le Trégor côtier va bientôt se doter de cette nouvelle couverture économique, encouragé par les compagnies d'assurances incendies et donnant au village cette particularité colorée qui perdurent encore aujourd'hui.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Maen toull kar / Facelles / Pierres d’entrée de ch
En Bretagne, la pierre est partout présente, c’est donc tout naturellement que les anciens ont utilisé ce matériau pour leurs constructions. Les pierres d’entrée de champs, dites aussi « facelles », « maen toull kar » en breton, en font partie. L’auteur nous invite à découvrir tout un monde varié que constitue ce petit patrimoine, témoin de la vie passée de nos campagnes, qu’il faut préserver.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Voie romaine Le Yaudet – Nantes : Étude d’un parce
A partir des cadastres napoléoniens des Côtes d’Armor, un trajet reliant le site du Yaudet à l’amirauté romaine de Nantes est présenté dans sa partie costarmoricaine de Ploulec’h à La Trinité-Porhoët. 8 tronçons sont présentés, le 3ème de Bégard à Ploumagoar, reçoit à l’entrée de Guingamp, au Roudourou, la voie stratégique venant de Plougrescant.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Voie romaine Le Yaudet - Corseul
Constituée de 8 tronçons de 15 km étudiés à partir des cadastres napoléoniens, elle relie Le Yaudet à Corseul en s’arrêtant à Rospez, Pontrieux, Goudelin, Trémuson, Langueux, Saint-Alban, Saint-Sauveur. Elle borde la Manche à une dizaine de kilomètres de distance et a pu servir à l’acheminement des troupes romaines de défense côtière, à partir de Corseul, dans les années 250.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
La tuile anglaise en Trégor
Au XIXème siècle les habitations du Trégor étaient en général couvertes de chaume. Les plus riches se permettaient l'ardoise. Finalement c'est le cabotage vers la Grande-Bretagne pour apporter poteaux de mine et pommes de terre qui va en contrepartie importer la tuile anglaise au retour sous ballast, joignant l'utile à la rentabilité. Ainsi le Trégor côtier va bientôt se doter de cette nouvelle couverture économique, encouragé par les compagnies d'assurances incendies et donnant au village cette particularité colorée qui perdurent encore aujourd'hui.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Une ferme du Trégor dans le mur de l’Atlantique
L’État-major de la 7e Armée Allemande décide de l’établissement sur la commune de Trédarzec, sur les terres de la ferme de Mez crec’h, d’une position d’artillerie provisoire au profit de la 5e Batterie du Régiment d’Artillerie 266. Du mois de novembre 1942 au mois de mai 1944, les habitants de la ferme vont partager le quotidien de cette unité d’artillerie de l’armée d’occupation ; le temps nécessaire à l’édification de quatre casemates bétonnées, destinées à la protection des quatre canons de cette batterie d’artillerie, dont la mission est la défense de l’estuaire du Jaudy. Sans rentrer dans les détails cette coexistence, cet article décrit l’installation et le fonctionnement de cette unité installée à Mez Crec’h et de sa Direction de Tir en position sur la commune de Kerbors.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Une insolite rencontre avec l’histoire – ‘les pein
En 1998, Jacques Tilly, maire de Guerlesquin, confiait à Gilbert Jullien, peintre-décorateur, la réalisation d’une fresque sur les murs en béton des réservoirs à eau de la commune, illustrant le « Combat des Trente » au cours duquel trois chevaliers de Guerlesquin prendront part. L’auteur rappelle cette célèbre bataille historique qui eu lieu le 26 mars 1351 entre Ploërmel et Josselin.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Lannion vers 1860
En 1860, Lannion est une ville pittoresque au fond d'un vallon tapissé de prairies. Sa population a augmenté de 10% en 20 ans ; Elle a son tribunal, son port et prépare déjà l'arrivée du chemin de fer. Le maire, Emile Depasse, finance une pharmacie pour les pauvres et des travaux l'hiver pour les ouvriers (pavage de la rue du Port, agrandissement de la place du Miroir). La mendicité a disparu.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Hommage à Pierre Delestre, mécène de nos chapelles
En 1980, Pierre Delestre créait une fondation portant son nom, pour la sauvegarde des chapelles du Trégor. Né à Paris en 1909, il doit son attachement au Trégor à son père René Delestre (1877-1941) et surtout à son grand-père Maurice Delestre (1848-1931) qui découvre la côte trégorroise l'été 1890 et construira plusieurs villas à Perros-Guirec. La famille s'investira pour transformer la commune en une ville balnéaire. Pierre Delestre décédé à Perros-Guirec en 2010, nous laisse plusieurs ouvrages sur cette ville et les chapelles du Trégor.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
La seigneurerie de Kerroué en Loguivy- Plougras
A Loguivy-Plougras, le château de Kerroué (XVIe siècle) resté inachevé, et le manoir construit au XVIIe siècle, sont l’œuvre de la Maison du Dresnay. L’auteur détaille les familles nobles qui s'y succéderont au cours des siècles suivants. En 1992, le nouveau propriétaire entreprend la restauration de l'ensemble du bâti, classé au titre des Monuments Historiques en 1993.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Château de Tonquédec - Trente trois ans de travaux
En 2010, à la demande des propriétaires, l'ARSSAT leur remettait définitivement les clés du château de Tonquédec. C'est en 1977 que l'ARSSAT leur avait proposé de déblayer bénévolement les éboulis de cette forteresse médiévale laissée à l'abandon. Nous retraçons en détail, par ordre chronologique, ses 33 ans de travaux ininterrompus, menés sous le contrôle des archéologues de la DRAC, par des bénévoles passionnés par la sauvegarde du patrimoine et qui n'auront pas ménagé leur peine durant toutes ces années.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Jean Savidan (1872-1941)
Une des rues principales du centre ville de Lannion, connue depuis le XVIIe siècle, sous le nom "des Capucins", deviendra en 1941 la rue Jean Savidan. Qui était ce personnage pour laisser son nom dans la ville qui l'a vu naître le 13 juillet 1872 ? Procureur de la République à Guingamp et à Saint-Malo, il revient à Lannion en 1929 pour sa retraite. Elu conseiller municipal en 1935, puis adjoint au maire, il s'intéresse plus particulièrement à l'enfance malheureuse. Il décède à Lannion le 31 janvier 1941. Célibataire, sans enfant, il a institué la Ville de Lannion légataire de tous ses biens.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Le Yaudet – effets de l’érosion côtière
L’érosion marine, sur la pointe du Yaudet, a permis des découvertes de matériaux archéologiques. En 1969, 237 monnaies du IIIème siècle y ont été trouvées. A partir de 2010, un cône d’éboulis a délivré environ 80 tessons, provenant probablement d’une zone d’habitation de l’époque romaine.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
La voie antique de Carhaix au Yaudet I Remarques
A partir d’éléments tels que les cadastres, cartes IGN, photos aériennes, l’hydrographie et visites sur le terrain, en particulier par l’étude des gués, l’auteur discute le tracé proposé jusqu’alors de cette voie. La deuxième partie rapporte les résultats de sondages par lesquels les chaussées romaines ont été identifiées.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Voies romaines en Trégor et marine militaire romai
Présentation détaillée des voies romaines, de leur construction et de leur maillage en Bretagne puis en Trégor. Une seconde partie décrit la marine romaine, les types de navires et les ports de "relâche" dans le Trégor.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Regard sur les épis de faîtage
Les épis de faîtage en poterie sont très présents sur les toits en Bretagne. Ils apparaissaient déjà sur la tapisserie de Bayeux ou sur les enluminures du Moyen âge. De formes anthropomorphes, zoomorphes, florales ou simples à crochets ou à boutons .... ils sont répandus dans le voisinage des ateliers de production, en particulier autour de Pabu (Guingamp) et La Poterie (Lamballe). Aujourd’hui, les épis en poterie fragilisés par leur vétusté sont rarement remontés lors des réfections de couvertures. En tant qu’objets d’Art populaire, ils rentrent dans des collections privées ou celles des musées. L'auteur décrits des exemples caractéristiques et leurs lieux de présence.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Eglise catholique et gens de mer du Trégor et du L
Le conférencier s'intéresse aux relations entre le monde maritime et l'Eglise catholique. Pour approcher ces paroissiens originaux par leur rythme de vie, L'Eglise proposera, après la première guerre mondiale, différentes œuvres, un mouvement (la Jeunesse Maritime Catholique) et, grâce à des précurseurs comme le Père LJ Lebret, des aumôniers et prêtres-marins. Le dernier d'entre eux est décédé en 2009 et la JMC n'existe plus depuis 2002.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
L’arrivée du chemin de fer en Bretagne
Les déplacements des hommes et les transports des marchandises ont toujours existé. Les moyens utilisés : l'homme, l'animal puis les différentes énergies. Au XIXème siècle apparaît un autre moyen de transport : Le chemin de fer. C'était pour l'époque un gros progrès par rapport aux autres moyens existant. Dès le commencement, les transports se sont réalisés par les chemins ou les voies d'eau. Au XIXème siècle apparaît un autre moyen de transport: Le chemin de fer. C'était pour l'époque un gros progrès par rapport aux autres moyens existant

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Les signes gravés sur la pierre
La conférence avait pour objet les marques lapidaires de tailleurs de pierre de Bretagne à l’occasion de la sortie de mon ouvrage. Celui-ci, concerne les 5 départements de la Bretagne historique. C’est un recensement des marques de tailleurs de pierre de toutes les époques afin de constituer un corpus et tenter d’expliquer l’usage et la finalité de telles glyphes. C’est aussi l’occasion de visiter les monuments de notre patrimoine et d’évoquer ceux qui ont réalisé ces ouvrages dont finalement on connait peu de choses.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Visite de manoirs à Plougrescant
Une visite d'une partie du patrimoine de Plougrescant. Exposé d'un historique avec les diverses familles plus ou moins longuement propriétaires. Des vies où émergent des noms au cours des siècles : de Goesbriand, de Roquefeuil-Cahuzac, du Halgoüet, Henry, Chancerelle, Robida, etc. Les commentaires en architecture sont ceux de Christian KULIG, auteur d'un ouvrage sur les Châteaux et Manoirs du Trégor.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Les manoirs autour du Vieux-Marché
Découverte des manoirs de Kergoz, Guernahan et sa chapelle, la Maison de François-Marie ainsi que la chapelle de la Trinité en haut du tertre dominant la vallée du Léguer.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Visite de Rospez
L’article présente différents éléments du patrimoine rospézien, que les membres de l’ARSSAT ont pu découvrir. Des commentaires détaillés leur ont été délivrés par l’Association Ro’spered. Sites visités : deux chapelles, l’église paroissiale, une « maison noble» avec tour-fuie, un site multifonctions (routoir, lavoir… etc). Une exposition « cartographie» à partir de logiciels libres a clôturé la manifestation.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Sur les pas de Charles Le Goffic
L'année 2013 marquait l'anniversaire des 150 ans de la naissance de Charles Le Goffic à Lannion. Trégastel sa ville d'adoption a voulu lui rendre hommage en rappelant son engagement pour la bretagne et la Côte de granit rose. Lors d'une sortie de l'ARSSAT après l'inauguration de son médaillon, nous avons revisité ses lieux de vie à Landrellec et Trégastel où il avait vécu et demandé d'être enterré.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
L’antenne de Pleumeur-Bodou et les lieux de mémoir
Ce texte illustre la genèse d’un monument historique technique emblématique du patrimoine industriel du Trégor : l’antenne cornet du radôme de Pleumeur-Bodou construite entre 1961 et 1962. Elle fut à l’origine de la première liaison de télévision par le satellite Telstar avec les Etats-Unis, en juillet 1962. Ce radôme est devenu un symbole fort du développement des télécommunications dans le Trégor. Cette grande aventure aura aussi eu le mérite de placer la France dans les premiers rangs de ce domaine.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
La saga de la construction de l’immeuble Helios à
La conférence de Dominique Lacoste retrace "l'aventure architecturale de la cité Hélios de Trébeurden" au XXe siècle . Aprés une description soignée du bâtiment, le récit s'attache au portrait et l'oeuvre de l'architecte Roger Le Flanchec, maître d'oeuvre du projet. Sa personnalité singulière, ses audaces créatrices et quelques aléas de chantier embarquent le lecteur dans une saga annoncée par le conférencier.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
Les lieux fondateurs de Trégastel de la révolution
Trégastel ("la trève du château") a toujours porté ce nom depuis les temps immémoriaux. On y trouve des lieux fondateurs anciens, comme une forteresse dès l'époque romaine qui a d'ailleurs laissé quelques vestiges. Ensuite il semble que ce village ait eu au cours des siècles une croissance pérenne immortalisée par des traces de motte castrale, de palacret, de chapelles, puis d'église et de maisons nobles, dès le XIIIème siècle.

Par : L'ARSSAT

Afficher le widget sur mon site Voir tous les documents
X

Afficher le widget sur mon site

Vous pouvez afficher le ce widget sur votre site en insérant le code suivant :

<iframe src="http://www.breizhapp.net/widgetbretania/index.php?set=wgt_arssat"></iframe>

Vous pouvez également voir la liste de tous les widgets à l'adresse suivante Liste des widgets