Croix et calvaires de Bretagne

vignette
picto
Maison, la Ville-Jacob, 1, 3 rue de la Croix-Rouge
Maison de plan rectangulaire construite en moellons de granite et schiste (le gros-oeuvre de l'élévation antérieure est recouvert d'un enduit). Elle réunit sous le même toit deux logis jumelés symétriques à pièce unique.Maison datant du 4ème quart du 19ème siècle.
Auteur(s) du descriptif : Pichouron Patrick

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ville de Saint-Brieuc-Nord
Alignement, deux plans d'ensemble Saint-Brieuc-centre, gare. Etudes pour quartiers du centre et rues neuves, gare, Croix Mathias (bd Charner), rue Bagot. Imprimés 1950.

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Croix de Santé
Plan d'alignement de la Croix de Santé

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Les croix monumentales et calvaires de la commune

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Croix monumentales et calvaires sur la commune de
19 croix ont été repérées sur la commune, parmi lesquelles 16 sont étudiées. Elles portent les dates : 1720 (deux fois), 1728, 1818, 1820, 1825, 1827, 1845, 1852.
Auteur(s) du descriptif : Tanguy Judith ; Toscer Catherine

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Pleyben. Calvaire

Par : Diocèse de Quimper et Léon

vignette
picto
Détail de la base du calvaire, collectage de la mi
Détail de la base du calvaire, Le Cloître-Pleyben, le 24 août 1939

Par : Mission Basse-Bretagne 193

vignette
picto
Plougastel, mariés devant le [calvaire], 11-1-10 [

Par : Gallica

vignette
picto
Lettre aux séminaristes pendant la première guerre

Par : Diocèse de Quimper et Léon

vignette
picto
Bretagne I (La)
Calvaires et enclos paroissiaux en Finistère.

Par : Cinémathèque de Bretagne

vignette
picto
Kroazioù Plougastell [Les croix de Plougastel]
Lucien Cras, eus Plogastell-Daoulas, a sav renabl ar c'hroazioù e kaver war ar gumun ha kont mojenn Kroaz ar vosenn ouzh mikro Daniel Jekel. [Au micro de Daniel Jequel, Lucien Cras, de Plougastel-Daoulas, évoque les nombreuses croix érigées sur la commune et raconte la légende de "la croix de la peste".]

Par : INA

vignette
picto
Contributions à la flore fossile du bassin houille
Contributions à la flore fossile du bassin houiller de Plogoff-Pont-Croix Par le Dr Charles Picquenard

Par : Médiathèques de Quimper Br

vignette
picto
Loudéac - Pilier / Croix / Belion
PILIER en Cône + boule + CROIX BELION en pignon + semi belions

Par : Dastum

vignette
picto
Coupe de la pomme Gros doux roux R. 21-2 (greffé e
Numérisation : Azentis - 2014. Ecole d'agriculture des Trois-Croix, Rennes

Par : Les tablettes rennaises

vignette
picto
En kayak, Golfe du Morbihan
Navigation sur le Golfe du Morbihan en 1946. titre "En kayak Golfe du Morbihan, Vannes La Rabine" (titre en surimpression sur image de la Porte Saint Vincent), coiffe vannetaise, charrette avec cheval, port vu à travers la porte saint Vincent, la place Gambetta vue depuis la porte Saint Vincent, quai avec arbre, panorama sur ville et porte, cathédrale au fond, un kayak accoste au quai dans le port. Titre "Conleau", départ de Conleau, bateaux à l'amarrage, sortie du Port de Vannes, bateaux à voile (un traine une annexe), bateau de pêche (sinago), Port-Anna à Séné, un sinago (bateau du Golfe). Ile Boëdic et sa chapelle. Arradon, Les îles Logoden, promenade sur l’île avec le chien, panorama sur le golfe, petite maison. On croise deux bateaux promenades. Carton "les trois Ile Drenec", kayak avec une petite voile. Départ d'une régate de dériveurs à la pointe d'Arradon, on tire un petit canon sur la cale (deux départs). Carton "L'île d'Arz" vue de la mer. Carton "La plus grande des 365, L'île aux Moines", île vue de la mer, calvaire, plage, kayak avec petite voile, un moulin à vent en hauteur. Un moulin à marée (? à 12'21''). Le Moustoir en Arradon. Carton " L'île Berder", pins, calvaire, vaches dans champ, grève avec cailloux, panorama sur îles alentours, cale, chien, une charrette tirée par un cheval descend la cale (cheval mené par un homme avec des sabots), bouée "Creiz". Saint Goustan en Auray. Le pont du Bono sur la rivière le Bono (le pus vieux pont suspendu 1840, architecte Laurent). Carton, "Gavrinis, l'île des druides", promenade, Mme Baret, lande, ferme abandonnée, maison, allée de cupressus, vaches. Carton "L'île Er Lannic" et son cromlech à demi englouti, le courant, calvaire.

Par : Cinémathèque de Bretagne

vignette
picto
Fleur de pommier à cidre Passe Reine de Picardie
Passe Reine de Picardie 34-1. Ecole d'agriculture des Trois-Croix, Rennes

Par : Les tablettes rennaises

vignette
picto
Religieuse posant devant une maison
Sujet représenté : portrait (escalier ; bâtiment ; chapelet ; croix ; voile ; tunique ; religieuse ; soupirail) - N° d'inventaire : DOC 992.13.154 ; R992.13.154

Par : Musée d'Art et d'Histoire

vignette
picto
[Extrait du registre de baptême de la paroisse de

Par : CRBC

vignette
picto
Albums de Bretagne : Locronan, Ste Anne la Palud,
Recueil de photographies de Joseph-Marie Villard

Par : Médiathèques de Quimper Br

vignette
picto
Chapelle Saint-Hervé
Sujet représenté : scène (barrière ; jardin ; clocher ; croix ; chapelle ; Ploufragan ; Côtes-d'Armor d ; garçonnet ; fillette ; enfant) - N° d'inventaire : DOC 992.13.439 ; R992.13.439

Par : Musée d'Art et d'Histoire

vignette
picto
Histoire de l'abbaye de Sainte-Croix de Quimperlé

Par : Gallica

vignette
picto
Vivre en Bretagne - de Jean V à la Duchesse Anne
La mer, le sel, le vin. La terre. Les métiers de la ville. Des échanges à échelle modeste, mais une expansion marquée. La masse des paysans, une abondante petite noblesse, une aristocratie très puissante. Autant de notes concrètes, quotidiennes, que le film ordonne et insère dans une culture –exclusivement en breton pour la moitié de la population- dominée par la religion, par la très grande importance de la vie paroissiale, le culte des saints, les pèlerinages. L’Eglise y enseigne par l’image, celle des calvaires comme à Tronoën, celle des jubés comme à Saint-Fiacre du Faouët, celle des fresques comme à la chapelle de Kermaria en Plouha. Danse macabre, crainte de l’Enfer… La Bretagne du XVe siècle est celle de l’éclat de la puissance ducale (qu’a présentée un premier film, l’Etat breton de Jean V à la Duchesse Anne), celle d’une réelle prospérité économique, celle d’une paisible religion quotidienne, mais aussi une Bretagne de misère, de souffrance et de peurs.

Par : L'aire d'u

vignette
picto
Pluzunet
Conférence de Guy Castel sur Marc’harit Fulup, passeuse de mémoire, et ses relations avec Le Bras, Luzel, Le Gofic, Vallée. Visite d’une partie du riche patrimoine de Pluzunet : les manoirs de Coat-Nizan (restes de l’ancien château-fort), de Kermenguy, de Runeubet et de Guermarquer, l’église St Pierre, la chapelle du Loc et celle de Saint Idunet (avec sa croix de 1743) et sa fontaine à la forme rarissime de calice.

Par : L'ARSSAT

vignette
picto
An divskouarn o nijal - 07/10/2018 - Ar Pont er Gr
Izili ar gevredigezh 'Pont-Croix 1358' a zo oc'h adsevel ur geriadenn doare ar 14vet kantved: mañsonerezh, teknik ar c'hoad, artizanelezh... An dud-se a zo tik gant an istor hag an arkeologiezh, ha n'eus ket un dra hag a vo lezet a-gostez: boued, dilhad, gizioù, an doare da c'hounit an douar... ur veaj en amzer bet a reer gante. Selaouit Per-Vari Kerloc'h:

Par : Radiobreizh

vignette
picto
La Tordue aux Rencontres Trans Musicales de Rennes
Issus des pavés et des troquets parisiens, La Tordue joue de la voix, du piano, avec et sans bretelles, de la contrebasse, de la guitare, du bandonéon, des mots et de la scie. Un doigt de mélo, un doigt d’humour et une grosse dose de poésie. Trio bohème aux chansons immédiatement accrocheuses, tant pour le sens (intelligent) que par le son (goût marqué pour la mélodie), La Tordue privilégie l’acoustique et la simplicité sans pour autant faire une croix sur les prestations électriques. Apaches ou poulbots, aura certaine et présence scénique garantie. En ouverture des Trans.

Par : Association Trans Musicale

vignette
picto
Famille Le Meur 1938/39 (La)
Film de et sur la famille Le Meur de d'octobre 1938 à octobre 1939. Vacances 1938 : départ en voiture (traction-avant), château et champ de vigne, promenade en famille à la campagne, calvaire, Carnac (menhirs). Mme Le Meur avec une coiffe bigoudène, coiffe bigoudène (pain de sucre d'adulte) posée sur tête de bébé (Fanchon). Église bretonne lors d'un pardon avec coiffes et costumes bretons. Mme Le Meur et Fanchon sur un manège. Bébé à la plage, jeux d'enfants, maillots de bain, cabines. Saint-Brieuc les 28-29 mai 1938 : inauguration du lycée par le président Albert Lebrun (plan très court de son arrivée). Grand-père se promène sur le sentier des douaniers à Saint-Quay-Portrieux puis embrasse Germaine et son bébé. Vue de la Pointe de l'Isnain à marée basse puis pano GD sur la grand plage et la Grève Noire avec les cabines de bains et les villas à l'arrière-plan. Scènes de famille sur la plage du Châtelet. Promenade dans des rochers du côté de Plouha : Germaine donne le sein. PE du port du Légué. Portrait de Grand-père en front de mer à Saint-Quay-Portrieux. Retour au port du Légué. Départ pour une pêche en mer, remontée de filet à la main, phare, tri du poisson, raies, retour au port, coucher de soleil. Premier anniversaire le 31 octobre 1938 de Fanchon à Suresnes, une bougie sur le gâteau. Noël 1938 : les parents décorent le sapin, les enfants découvrent les cadeaux, Fanchon embrasse son ours. Pâques 1939 à Paris : Fanchon fait du shopping avec grand-père Alfred Batisse et sa grand-mère dans un grand magasin (rayon jouets, chaussures et vêtements d'enfant, Fanchon embrasse le mannequin pour garçonnet). Vacances 1939. Départ en vacances gare Montparnasse, Fanchon et ses parents à la fenêtre du train puis dans le compartiment, paysage vu du train. La famille Plage du Châtelet à Saint-Quay-Portrieux : portraits de Fanchon sur le sable. Promenade sur une grève. Ramendage de filet. Germaine et Fanchon marchent les pieds dans l'eau Plage du Châtelet à marée haute. Fanchon toute nue court sur la plage et creuse le sable avec sa mère. Un couple descend les marches de la grand-plage et s'avance vers la caméra (cabines de bain et casino à l'arrière-plan), il offre une poupée à Fanchon et l'embrasse. Fanchon fait des pâtés de sable avec d'autres enfants. Un homme la fait grimper sur le dos d'un enfant à quatre pattes. Contre-plongée sur Louis le Meur en maillot de bain qui s'élance du plongeoir de la pîscine de Saint-Quay. Deuxième anniversaire de Fanchon le 31 octobre 1939. Décembre 1939 : une lettre annonce la permission de Louis Le Meur (drôle de guerre), scène d' intérieur à Suresnes (préparation de la table pour le repas d'anniversaire), arrivée de Louis le Meur en uniforme de soldat, Mme Le Meur et Fanchon l'accueillent sur le pas de la porte, Fanchon apporte son gâteau et souffle ses deux bougies.

Par : Cinémathèque de Bretagne

vignette
picto
Chapelle Notre-Dame de Légevin (Nostang)
La chapelle occupe le centre et la partie la plus haute du village de Légevin. Elle est établie sur un placitre engazonné (doc. 1) au sud duquel est fichée une stèle monolithe de l'Age du fer. L'édifice construit en pierre de taille de granite est constitué d'un vaisseau unique. Le chevet à l'est, à trois pans, est épaulé par quatre contreforts (fig. 6). La façade occidentale, elle aussi encadrée par deux contreforts d'angle, possède une porte en arc brisé, encadrée de pilastres plats avec pinacles à pointes fleuries et bordée d'une archivolte à haut fleuron. Sur l'accolade moulurée courent des feuilles de choux frisés et des feuilles courbées. Le clocher en encorbellement sur triple arcature coiffé d'une corniche saillante, supporte une chambre octogonale avec pilastres aux angles et percées de deux ouvertures (est et ouest). Une deuxième corniche annonce le départ de la flèche pyramidale à faces percées, tous les deux pans, de jours à fronton triangulaire. Le clocher est flanqué d'une tourelle d'escalier polygonale cerclée de trois cordons moulurés et coiffée d'un dôme de petite dimension. Des jours permettent de lire la montée de l'escalier : comme attendu, ce dernier, en pierre, est en vis.La nef, côté sud est percée d'ouvertures très différentes : à l'ouest une baie en arc brisé, moulurée et coiffée d'une archivolte à feuilles frisées et crosses courbées, similaire à la porte du portail occidental. Au centre une porte en anse de panier à gros tores, encadrée de pilastres ornés de losanges et de torsades. Ces derniers supportent un fronton triangulaire coiffé aux angles de trois boules, sur lequel est gravée l'inscription "J. Berthelot". A l'est un grand oculus éclaire le chœur. Côté nord, la façade est pourvue d'une porte en anse de panier moulurée et d'un second oculus. L'ensemble de l'édifice, hormis la façade ouest, est couronnée d'un bandeau décoré de denticules et de torsades. Un banc mural court le long de ses façades ainsi que sur deux des trois pans du chevet. Cette interruption au niveau du pan central s'explique par la nécessité de combler l'espace créé par l'emplacement de la baie d'origine (traces de reprises visibles) pour l'installation du retable. Le chevet est percé de deux baies en plein cintre à remplage trilobé.A l'intérieur de l'édifice : à l'ouest une tribune et des portes de chancel contemporaines du retable de bois à l'est. Le chœur est séparé de cet espace par une balustrade de bois. L'autel est en pierre et une épaisse mouluration souligne la base et le rebord de la table. Sur sa face antérieure se détachent deux figures en demi-relief, de facture archaïque. Il est ornée d'un décor peint : au centre, une croix avec les instruments de la Passion, encadrée des monogrammes du Christ et de la Vierge et aux extrémités deux vases de fleurs. Sur l'autel repose le tabernacle à trois pans et ailerons latéraux, avec superstructure ajourée, elle aussi tripartite. Dans le mur de l'abside, une crédence surmontée d'une tablette ornée de denticules et d'un cordon torsadé, similaire à celui couronnant l'édifice à l'extérieur, et un sacraire, tous deux fortement moulurés et en plein cintre, accompagnent l'autel. L'ensemble est contemporain de la chapelle.Le retable qui surmonte l'autel, s'organise en trois volets séparés par des colonnes corinthiennes galbées. Le tableau qui ornait jadis le panneau central, n'existe plus ; il ne subsiste que le cadre. Les ailes, légèrement en retour, accueillent un socle sur lequel repose une statue cernée d'un cordon, créant l'effet d'une fausse niche. L'entablement épouse la courbure du cadre central. Au dessus, trois niches distinctes composent le dernier étage : deux à frontons curvilignes aux extrémités, celle du centre étant certainement destinée à accueillir un second tableau, aujourd'hui remplacé par un Christ en croix.La statuaire a été plusieurs fois déplacée : la statue de Notre-Dame de Quelven se trouve aujourd'hui dans la niche nord du retable. C'est une Vierge assise portant, debout sur son genou gauche, son enfant. L'emblême qu'elle présentait à la main droite à disparu. Elle diffère de la Vierge ouvrante de Quelven (Guern) par la simplicité de sa facture. Dans l'autre niche au sud, une sainte reine debout sur son socle. Au dernier niveau : saint Jean et la Vierge douloureuse.L'ensemble de l'édifice est couronné par des sablières de bois entièrement sculptées d'ornements géométriques : dents de scies et denticules en creux et en relief, cordons torsadés mais aussi masques, parfois barbus, tantôt souriants, tantôt tristes et angelots. Les entraits de bois, aujourd'hui disparus et remplacés par des tirants métalliques, étaient certainement richement décorés, comme en témoignent les quelques têtes de dragons, encore en place. Ces éléments, étaient peints. Des traces de pigments jaune sont visibles sur une sablière et bleu sur une tête de dragon, actuellement au sol.La chapelle Notre-Dame de Légevin appelée aussi Notre-Dame de Joie est construite à la fin du 16e siècle sur les hauteurs du village de Légevin. Le lieu de culte était sans doute très ancien puisqu'une stèle de l'Age du fer est fichée au sud (fig. 1). La tradition populaire la considère comme "la fille de Notre-Dame de Quelven", située à Guern et construite à la fin du 15e siècle. La chapelle nostangaise possède d'ailleurs en son sein une statue dite, "statue de Notre-Dame de Quelven" (fig. 31). Plus qu'une filiation, il s'agirait en réalité d'un lien issu de la coïncidence de la date de leurs pardons qui a lieu le 15 août. Sur la façade occidentale, une inscription peut-être accompagnée d'une date, malheureusement illisible pourrait permettre de dater la partie la plus ancienne de l'édifice (fig. 9). Au cours du 18e siècle interviennent de nombreuses transformations, des dates et inscriptions situés à l'intérieur et à l'extérieur, nous renseignent précisément sur ces modifications : le clocher et la tourelle sont remplacés en 1728, la date figure au sommet du tambour. Une autre inscription présente sur le linteau de la porte du clocher apporte plus de précision sur cette construction : " Du temps de Mire Kermarec, recteur et Garec proc." (fig. 11 et 12). Le clocheton est donc à attribuer aux commanditaires M. Garec et Jean Kermarec, recteur de 1724 à 1738. A l'intérieur, on notera la date de 1708 portée sur la tribune (fig. 27) et l'inscription "Fei par Julien Querven proc. 1702", présente sur le mur nord de la nef. Cette dernière date concerne sans doute l'année de réfection de la charpente. Dans le dernier quart du 17e siècle, la baie axiale du chevet est comblée pour accueillir le retable, dont la construction s'est poursuivie jusque dans le premier quart du 18e siècle. Au 19e siècle, la nef est décorée d'un soubassement de peinture noire ainsi que l'ébrasement de l'oculus nord, l'autel est, par ailleurs, blanchi à la chaux et ornée d'un décor peint. Sur l'autel repose le tabernacle datant du 18e siècle. Le retable est restauré en 2007.
Auteur(s) du descriptif : Toscer Catherine ; Le Lu Stéphanie

Par : L'inventaire du patrimoine

Afficher le widget sur mon site Voir tous les documents
X

Afficher le widget sur mon site

Vous pouvez afficher le ce widget sur votre site en insérant le code suivant :

<iframe src="http://www.breizhapp.net/widgetbretania/index.php?set=wgt_CroixCalvaires"></iframe>

Vous pouvez également voir la liste de tous les widgets à l'adresse suivante Liste des widgets